Outils pour utilisateurs

Outils du site


prisedevue:focus_stacking

Focus stacking


source

La macrophotographie présente également de nombreux changements. Par exemple, les objectifs macro et les méthodes macro ont tendance à produire une profondeur de champ très faible. Cela signifie que la quantité de choses réellement mises au point dans l'image est très mince.

Si vous voulez prendre des photos avec beaucoup d'éléments mis au point, vous avez deux possibilités :

  • Prendre des photos avec une très petite ouverture
  • L'empilement de la mise au point

Examinons ces deux options d'un peu plus près.

Prendre des photos avec une très petite ouverture : Plus le trou de l'appareil/objectif est petit, plus la profondeur de champ est importante. Cela signifie qu'une prise de vue à f11 aura une profondeur de champ beaucoup plus grande qu'une prise de vue à f2.8. C'est parfait. Il suffit de photographier avec de petites ouvertures pour que tout soit net.

Mais cela pose quelques problèmes. Il se peut que la profondeur de champ soit insuffisante. Ainsi, si vous photographiez quelque chose de très épais et que vous voulez que tout soit net, f11 (ou plus petit) peut ne pas être suffisant.

Il se peut également que certains objectifs ne soient pas au mieux de leur forme à f11. Votre objectif est peut-être meilleur à f5.6 et vous ne voulez pas aller jusqu'à f11.

Ajoutez à cela le fait que f11 prend beaucoup de lumière et vous réalisez que la prise de vue avec une petite ouverture peut ne pas donner le résultat que vous souhaitez.

Focus Stacking : L'empilement de la mise au point consiste à prendre plusieurs photos avec différents éléments de l'image mis au point, puis à combiner les images de manière à ce que l'image résultante soit mise au point.

Il s'agit d'un procédé un peu similaire au HDR, dans la mesure où le HDR combine les plages dynamiques de plusieurs images en une seule image HDR. Dans le cas de l'empilage de la mise au point, on combine les zones de mise au point de plusieurs images pour obtenir une seule image.

Dans cet article, nous allons parler de la façon dont je fais du focus stacking sous Linux.

Le logiciel : Je fais tous mes travaux de photographie sous Linux (Gimp/Aftershot Pro/DarkTable/Hugin/QtPFSGui/etc). Je préfère travailler avec des logiciels libres, mais je ne suis pas contre l'achat de logiciels lorsqu'une bonne alternative n'existe pas dans le monde des logiciels libres. En ce qui concerne le focus stacking directement, le seul logiciel que j'utilise est Hugin. Bien qu'il soit principalement utilisé pour l'assemblage de panoramas (que j'ai utilisé pour faire le point de Venise), il fonctionne également bien pour le focus stacking.

Le processus : Lorsque je fais de la macrophotographie pour le focus stacking, j'utilise un trépied et des rails pour ajuster la zone de la photo qui est au point. Pour l'exemple utilisé dans cet article, j'ai pris 9 images :

Ces neuf images ont été prises en RAW avec mon Canon 30D. Je les ai copiées de ma carte CF dans un répertoire de ma boîte Linux et j'ai exécuté la commande suivante :

  dcraw -T *.CR2
  

Il y a beaucoup d'options différentes que vous pouvez passer à dcraw pour qu'il fasse différentes choses cool pour vous, mais pour les besoins de cet article, j'ai gardé les valeurs par défaut. Cette commande lit tous les fichiers CR2 et génère des fichiers TIFF à partir de ceux-ci. Ceci est nécessaire car Hugin fonctionne mieux avec des fichiers TIFF.

Ensuite, nous devons aligner les images de sorte qu'elles soient toutes exactement les unes sur les autres. Pour ce faire, j'invoque :

  align_image_stack -a aligned_ -v -m -g 10 -C *.tiff
  

Cette commande crée de nouvelles images alignées_* qui sont recadrées et empilées les unes sur les autres (j'ai dû ajouter -g 10 pour que align_image_stack soit capable d'aligner mon image).

Il ne nous reste plus qu'à faire le sale boulot d'empiler l'image pour la mettre au point. Cela pourrait être fait manuellement dans Gimp en effaçant soigneusement et en superposant les images, mais cela semble être une douleur et je suis paresseux, donc à la place j'utilise Hugin de nouveau pour empiler les images pour moi en utilisant la commande suivante :

  enfuse -o result.tiff --exposure-weight=0 --saturation-weight=0 --contrast-weight=1 --hard-mask aligned_*
  

Hugin/enfuse fait maintenant le gros du travail pour nous et combine nos sections individuelles focalisées en une seule image chef-d'œuvre ; avec un peu de chance, tout est focalisé. Comme pour align_imge_stack et dcraw, enfuse prend de nombreuses options en ligne de commande que vous pouvez utiliser pour affiner ses résultats.

Alors, à quoi ressemble le résultat ? Eh bien, voici le résultat :

Pas trop mal, mais il y a un effet de halo autour. J'essaie toujours de trouver un moyen de m'en débarrasser. Toute contribution est la bienvenue et je mettrai à jour cet article au fur et à mesure que j'en apprendrai davantage.

Merci,

Barry


prisedevue/focus_stacking.txt · Dernière modification: 2022/03/10 08:45 de virgilek